Le covoiturage : un bien commun



Covoiturage libre se transforme en Mobicoop

Covoiturage-libre.fr, seconde plateforme de covoiturage en France avec plus de 650 000 trajets et près de 4 millions de visiteurs depuis sa création, devient un bien commun.

Covoiturage-libre estimant :

  • que la richesse produite par une plateforme collaborative ne doit pas être accaparée par
    quelques actionnaires, contrairement au modèle proposé par Uber, AirBnB ou encore BlablaCar ;
  • que le covoiturage est le bien de toutes et tous, non des plateformes privées qui se sont
    développées depuis 10 ans, autrement dit que le covoiturage est un bien commun ;

a mis en œuvre cinq engagements clairs :

  • la plateforme est un bien commun : elle ne sera jamais achetée ou cotée en bourse ;
  • la plateforme vit de dons : il n’y a pas de commission sur les trajets ;
  • la gouvernance de la plateforme est ouverte et fondée sur la communauté ;
  • la communauté de Covoiturage-libre.fr contribue à la protection de l’environnement ;
  • la communauté de Covoiturage-libre.fr contribue au lien social entre covoitureurs.

Ces engagement inscrivent Covoiturage-libre.fr dans le sillage des deux grandes plateformes
collaboratives Wikipedia et Open Street Map.

La plateforme vit des dons de sa communauté et de l’engagement de ses bénévoles. Ceux-ci
permettent notamment l’évolution de la plateforme et l’entretien de son infrastructure technique,
ainsi que les actions de communication. Toutes les forces vives de la communauté sont ainsi
appelées à participer à son développement.

Comment faire pour que cela marche localement

Pour que cet outil libre et sans commission démarré en 2011 puisse fonctionner sur notre territoire il convient que suffisamment de personnes l’utilisent localement en commençant par s’inscrire, renseigner leurs trajets réguliers et occasionnels à la fois comme conducteur ou passager et contribuent à leur évolution par des dons et/ou du bénévolat.

Laissez un commentaire